ouvert à toutes et tous, l'Atelier Méditation Yoga du Son Qabalah et Minéraux a eu

samedi 24 septembre 2016.

Prochaines dates sur le site ou demande d'infos via formulaire


Jordane Vial, à qui s’adresse votre enseignement ?


A toute personne exprimant le désir sincère de progresser sur un chemin de conscience.


Vous êtes l'auteure d’un mémoire de numérologie, vous avez également été interviewée il y a quelques années par François de Closets à la télévision, comment vous définir?


- Comme une chercheuse, une exploratrice de la conscience…


En 2001 vous étiez en couverture de la revue Iands, pour quelles raisons ?


A un moment donné, j'ai vu l'importance d'apporter un témoignage sur mes expériences de comas à cet institut de recherches qui, par son sérieux, se démarquait d'un mouvement de mode ésotérique assez douteux sur la question des expériences de mort imminente.


Qu’apporte votre enseignement ?


Par l’étude de nos lois originelles et fondatrices, une meilleure connaissance de soi, une acceptation de notre incarnation et de ses formes d’expériences. La capacité de ne plus confondre sa réalité intérieure avec les jeux de l’ego. Une limpidité sur nos processus créateurs. Une libération des poids collectifs et de lignées… c’est vaste, autant que l’être que nous sommes.


Où ont lieu les cours ?


Ces cours ont lieu principalement dans le Sud-Ouest, à 50 kms d’Agen.


Comment fonctionnez vous?


Par module, par exemple il y a 3 séminaires pour s’initier aux fondements de la Qabalah, puis d’autres possibilités de séminaires et de cours pour ceux qui exprimeront un désir approfondi de recherche.


Faut-il suivre le premier séminaire pour pouvoir suivre  les autres ?


Oui, c’est la base de la Qabalah concentrée et véhiculée dans l’énergie qui est la mienne et c’est lors de cette première rencontre et expérimentation que vous pourrez ressentir si cette forme là, ainsi diffusée vous convient.


Des élèves ont-ils déjà suivi ces enseignements ? Depuis quand cet enseignement est-il délivré ?


J’enseigne depuis le début des années 90, mon enseignement de la Qabalah s’est cependant spécifié en 1997, après des années et de longs séjours en Egypte.


Combien cela coûte-il ?


Tout dépend du séminaire, vous pouvez faire une demande d’information dans le formulaire que vous trouverez sur le site, des paiements échelonnés sans frais sont possibles


Comment me procurer le calendrier des séminaires?


Le plus simple c’est vraiment de faire une demande d’informations dans le formulaire que vous trouverez sur le site


Y a-t-il délivrance d’un diplôme ?


Non, il s’agit d’une démarche de conscience évolutive, d’un enseignement spirituel, pas d’une formation.


Qu’est-ce que le Betsalel Institut ?


Le Betsalel Institut est une société française qui a en charge l’organisation et le développement de tous les outils nécessaires à mon enseignement intitulé Betsalel-Qabalah. Comme tout nom émanant de "l’écriture sacrée", il forme une entité énergétique, un écrin à cette forme d’enseignement. Il signifie : "dans l’ombre de Dieu – la Révélation".


Est-ce un enseignement religieux ? 

Faut-il être croyant ?


J’insiste sur la laïcité de mon enseignement, la connaissance n’a jamais appartenu à une religion ou une secte quelconque, elle est l’esprit même de l’humanité, son fondement, sa réalité et son but, puisque c’est notre être profond, comment cela pourrait-il être la propriété d’une personne ou d’un groupe! Certes elle s’est révélée à des êtres capables de la formuler, mais aujourd’hui la conscience humaine individuelle est assez mûre pour que quiconque répondant à son appel puisse par elle être initiée. Il appartient à chacun de choisir par affinité celui ou celle qui lui correspond pour l’ouverture à la transmission. On peut suivre cet enseignement en ayant déjà posé un choix d’appartenance religieuse quel qu’il soit, à condition de garder un esprit libre ouvert, car la Qabalah provoque de perpétuelles remises en question, c’est le propre d’une démarche évolutive.


À partir de quel âge et jusqu’à quel âge peut-on suivre votre enseignement ?


Je m’adresse à des gens majeurs, il n’y a pas de limite d’âges… la vie est synonyme d’évolution.


Dois-je avoir une connaissance de la kabbale approfondie pour suivre votre enseignement ?


Non, je répète, juste une grande soif, un grand désir de connaissance, la sincérité et avoir ressenti "l’appel" vers cette forme de quête.


Est-ce que cet enseignement est le même que celui suivi par Madonna ?


:-) Il appartient à Madonna de nous dire quel est son chemin d’évolution, mais je ne la connais pas…


Faut-il parler hébreu ? Faut-il comprendre l’hébreu ?


Non, la Qabalah ne se fonde pas sur la forme d’une langue, mais sur la symbolique des Lettres-Nombres et de leur décodage. Ces Lettres sont sacrées, elles n’étaient pas faites pour former une langue ordinaire (dans le sens d’un langage du quotidien).


Quelle différence y a-t-il entre votre enseignement de la kabbale et d’autres que l’on trouve un peu partout ?


Je fais le pont entre la philosophie et la métaphysique de Sri Aurobindo et la Qabalah, qui est aussi ancienne que l’humanité, puisqu’elle est son fondement. Mais j’utilise la forme des Lettres telle que les initiés de l’ancienne Egypte l’ont captée jusqu’à son plus bel aboutissement dans ce que nous appelons la Lettre hébraïque (Je confirme qu’elle n’appartient, ni à un peuple, même si il est béni pour en avoir été le gardien, ni à une religion, et encore moins à une langue!). Il est important de poser cet enseignement dans le cadre d’un yoga (qui signifie chemin de conscience) d’une expérimentation, d’une réalité dans le ressenti de son propre corps. Cet enseignement centre sur sa réalité intérieure, sur la connaissance de sa structure anthropologique, sur la maîtrise du sens de ses expériences de vie, sur la perception de soi comme centre de conscience de et dans l’univers, sur le don de soi à sa nature divine comme seule vraie guide en nous…


Êtes-vous juive ? Êtes-vous de confession juive ?


À la lumière de tout ce que j’ai dit précédemment la réponse n’a aucune importance, ma personne a peu d’importance… mais il n’y a pas de tabou, j’ai de lointaines origines juives espagnoles, du sang égyptien et de nombreuses autres mémoires qui coulent dans mes veines! Cela fait de moi, en tant qu’être manifesté une"sangs mêlés" aux riches empreintes et en même temps, en tant qu’être spirituel, un être absolument libre d’elles…


Faut-il avoir lu tous les livres que vous citez ?


Non, il est important d’avoir un esprit libre et souple, de n’être enfermé dans aucune croyance. Peu importe les parcours de chacun, l’essentiel est d’aspirer à toujours plus de vérité… elle se spécifiera en chacun par l’expérience.

 


  

villeneuve sur lot Atelier Méditation Yoga du son et Qabalah

Enseignement de la kabbale laïque

La Qabalah, Jordane Vial, son enseignement de la kabbale